Contact : 04 90 58 18 46

Les terminales SAPAT soutiennent les élèves des écoles du Bénin

Laurence Kammerer, présidente de l’association Sètrah créée depuis 2021 a évoqué son souhait de soutenir les écoles du Bénin après sa rencontre avec le Père Charles Assounda,

Actuellement dans notre diocèse pour 3 ans dans le cadre du jumelage avec son diocèse Natitingou au Bénin. Avec Hélène Desruelle enseignante ESF au campus Fontlongue nous avons réalisé ce projet en travaillant avec nos élèves de Terminales SAPAT. Ils ont suivi toutes les démarches de la création d’une association” Sètrah est le nom du village natal du Père Charles et en même temps le nom d’une plante qui était très répandue dans la région et qui a aujourd’hui disparu. “ Nous avons choisi ce nom afin d’avoir également une note écologique avec une sensibilisation à la préservation de la nature”. Le but de l’association est de promouvoir au Bénin l’éducation scolaire dans le domaine de la santé de l’environnement et du bien-être des élèves.

Le Bénin est situé en Afrique de l’Ouest au creux du Golfe de Guinée. Il compte 11,7 million d’habitants sur une superficie de 112622 km². “Ils ont besoin de manuel scolaire pour chaque enfant, d’équipements sportifs, chaussures de sport, tapis de gym mais aussi des infrastructures résiliente (préau, salle de réfectoire, potager, équipements divers…) Nous envisageons de créer des réfectoires, des cantines pour améliorer les conditions d’hygiène et donner accès à la cantine à tous les deux et de développer les points d’eau” 

Les élèves, Laurence et Hélène avec le soutien de Thierry Quéré directeur du campus ont lancé l’opération “bol de pâtes” pour récolter des fonds. “Ce geste symbolique permet de sensibiliser des élèves du campus à une action de solidarité”. Un chèque de 475€ a été remis au père Assounda, vice-président de Sètrah association venu rencontrer la classe et expliquer les différentes problématiques rencontrées dans les écoles du diocèse de Natitingou.

Source : @Laprovence

mis à jour il y à 1 mois