Contact : 04 90 58 18 46 / miramas@cneap.fr

“Enseigner la liberté et permettre à chaque enfant de devenir un citoyen éclairé”

Mesdames et messieurs,

Vendredi soir, un enseignant d’histoire-géographie a été lâchement assassiné à Conflans-Sainte-Honorine. Je tiens à adresser mes pensées les plus sincères à sa famille, ses proches, ses collègues, ses élèves. Par cet acte ignoble, c’est toute la République qui est attaquée.

Cet enseignant a été assassiné précisément parce qu’il était enseignant, parce qu’il faisait ce qu’il a de plus beau dans ce métier : enseigner la liberté et permettre à chaque enfant de devenir un citoyen éclairé. Il a été assassiné parce qu’il transmettait l’une des valeurs fondatrices de notre République : la liberté d’expression et de conscience.

Lorsqu’un serviteur de l’État est visé par un acte aussi ignoble, nous sommes tous touchés dans ce que nous avons de plus profond, dans ce qui nous unit.

L’enseignement agricole est pleinement mobilisé dans la défense des valeurs de la République. Les valeurs d’éducation à la citoyenneté sont au coeur de notre enseignement. Cela est permis grâce à vous.

Je le dis solennellement à chacun : restons unis. Ne cédons rien. Jamais.

Soyez assurés de mon soutien et de celui de la Nation toute entière face à cette barbarie. Un hommage national sera rendu mercredi pour honorer la mémoire de ce professeur.

L’État est aux côtés de tout le corps enseignant pour qu’ensemble, nous puissions continuer à transmettre les valeurs de notre République : liberté, égalité, fraternité. Nous en sommes, tous collectivement, les garants.

A vos côtés et avec ma plus profonde considération,

Julien Denormandie
Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation

mis à jour il y à 1 mois